Un remake d’Hitchcock au Régina – Durant la première semaine de juin les habitant de Cimiez ont pu voir revivre l’illustre Régina sous son faste d’antan. Un retour à la Belle époque mis en scène pour la célèbre plateforme de diffusion Netflix.   

80 ans après Alfred Hitchcock, c’est au tour Ben Wheatley (High RiseFree Fire)d’adapter à l’écran, pour la compagnie britannique Working Title et Netflix, le roman classique de Daphné du Maurier : « Rebecca » (Albin Michel, 1939).  

Comme son prédécesseur, le réalisateur est venu tourner quelques scènes de l’ouverture de son remake en Riviera à l’heure où la ville de Nice célèbre les cents ans des studios de la Victorine. Après avoir investi le 4 juin le Jardin exotique de Monaco, les cameras de la production américaine s’installèrent au Régina, qui pendant quelques jours devait prendre les allures de Maderley, l’énigmatique château au cœur de ce thriller gothique et envoutant qui valut au cultissime « Hitch » pas moins de onze nominations aux Oscars en 1941 pour finalement être récompensé par l’oscar du meilleur film et de la meilleure photo.

Berlines rétro, taxi-bus aux effigies du Régina, figurants en costumes d’époque interprétant aristocrates et mondains (moustaches et barbes de rigueur) ont réanimé le temps de ce tournage, l’âme de l’ancienne villégiature de la Reine Victoria, attirant riverains, curieux, et occasionnant même quelques ralentissements aux abords du boulevard de Cimiez.

Pour succéder à Laurence Olivier, Joan Fontaine et Judith Anderson, un casting de choix a vu les premiers rôles confiés à Armie Hammer (Call me By Your Name,Une femme d’exception) et à Lily James ((Downton Abbey,Cendrillon, Les heures sombres) ainsi qu’à l’actrice française Kristin Scott Thomas (Quatre mariages et un enterrementle Patient anglaisL’Homme qui murmurait à l’oreille des chevaux) dans le rôle de l’inquiétante gouvernante Mme Danver.

Adaptée d’après le best seller de Daphné du Maurier par la scénariste britannique Jane Goldman l’histoire est centrée sur une jeune femme qui rencontre à Monte-Carlo un veuf qui la séduit et en fait son épouse. En arrivant dans le manoir familial de son mari, au cœur des Cornouailles, elle se retrouve confrontée au fantôme de sa première épouse morte noyée, Rebecca, dont l’héritage continu de hanter la demeure. 

Le tournage qui a débuté cet été en France se poursuivra au Royaume-Uni pour une diffusion du film prévue en 2020 sur Netflix.

Article écrit par

CIMIEZ.COM

CIMIEZ.COM vous propose chaque semaine l’actualité du quartier : activités culturelles & associatives, évènements, spectacles, bonnes adresses et portraits de tous ceux qui font de Cimiez un lieu de vie privilégié.

Pin It on Pinterest