MAMAC : Inventing Dance – L’exposition Inventing Dance : In and Around Judson Church, New York 1959–1970 est prolongée jusqu’au 7 avril. Quelques jours encore pour découvrir ce lieu mythique qui accueillit dans les années 60 un groupe informel de danseurs qui devint l’un des piliers fondateurs de la danse post-moderne.     

La Judson Memorial Church (Washington Square à New York), devient dans les années 1960 un centre  de création d’expérimentation artistique de premier plan en accueillant les recherches, performances et installations de nombreux artistes de la scène new-yorkaise mêlant art, musique, poésie, théâtre et danse. Ainsi, en 1959, la Judson Gallery fût fondée, offrant des ateliers et des espaces pour les expositions, les happenings et les performances aux artistes comme Jim Dine, Allan Kaprow, Allison Knowles, Claes Oldenburg, Tom Wesselmann or encore Daniel Spoerri.

vue generale du mamac

En 1962, le pasteur protestant Al Carmines, propose le sanctuaire de l’église à un groupe de danseurs -Trisha Brown, Lucinda Childs, Ruth Emerson, Deborah Hay, Steve Paxton, Yvonne Rainer, Elaine Summers et bien d’autres- afin de présenter leur rendu d’atelier issu d’un cours de chorégraphie dispensé par le compositeur Robert Dunn. À partir de cette date le collectif, qui se fera appeler le Judson Dance Theater, va introduire de nouvelles méthodologies pour la composition et la pratique de la danse qui aujourd’hui encore sont reconnues la pierre angulaire de l’art minimal, de la pluridisciplinarité et de l’art de la performance.

Inventing Dance : In and Around Judson Church, New York 1959–1970 se penche abondamment sur les œuvres de figures les plus emblématiques du Judson Dance Theater mais elle met également en lumière les nombreuses autres personnalités ayant produit ou participé aux œuvres présentées dans l’église au cours de cette longue décennie. L’exposition propose donc une plongée dans ce « Judson » qui demeure, aujourd’hui encore, une source d’influence majeure pour des chorégraphes, danseurs et artistes. À travers documents, films et photographies d’archives, elle tente de rendre compte de l’histoire des corps en mouvements au Judson et de répondre à la question restée en suspens : comment présenter aujourd’hui un travail majoritairement basé sur l’improvisation ?

MAMAC

Inventing Dance : in and around JUDSON, New York, 1959-1970

Exposition prolongée jusqu’au 7 avril 2019

Article écrit par

JLL

CIMIEZ.COM vous propose chaque semaine l’actualité du quartier : activités culturelles & associatives, évènements, spectacles, bonnes adresses et portraits de tous ceux qui font de Cimiez un lieu de vie privilégié.

Pin It on Pinterest