Un jeudi par mois, dans une ambiance de salon littéraire, l’écrivain Aurélie de Gubernatis anime « les Jeudis littéraires » afin d’offrir un moment de partage entre le public, les écrivains et leur œuvre.

Des écrivains prestigieux sont déjà venus présenter leur dernier ouvrage, tels que, David Foenkinos, Eric Giacometti, Gonzague Saint Bris, Frédéric Beigbeder, Delphine De Vigan, Laurent Gaudé, Didier Van Cauwelaert, Laurent Seksik, Valérie Gans, Irène Frain, Jean-Paul Didierlaurent, Jean Siccardi, Eric Fottorino, Mireille Calmel, Hervé Jourdain, William Navarrete…

Aurélie de Gubernatis reçoit en préambule au Festival du Livre de Nice, Grégoire Delacourt pour son roman Mon père (éditions JC Lattès)

Le Livre

« Soudain, la porte de la sacristie s’ouvre et un prêtre apparaît, affolé. Il bondit vers moi, s’agenouille, prend mes mains rougies  dans les siennes.
 — Oh mon Dieu, dit-il en voyant sa petite église saccagée, pourquoi avez-vous fait cela ?
Je le regarde, je suis un vent contraire, une férocité triste, et je lui demande à mon tour :
 — Pourquoi avez-vous fait cela ? »

Un homme affronte le prêtre qui a violé son fils. Il s’agit d’un huis clos étouffant : deux hommes sont face à face pendant trois jours. La parole se libère, les lâchetés apparaissent, les rancœurs et les blessures éclatent. Et si ce fils, comme jadis celui d’Abraham, était un enfant sacrifié ? Au bout du compte, une seule chose persiste : l’amour.

Je me suis toujours demandé ce que je ferais si quelqu’un attentait à l’un de mes enfants. Quel père alors je serais. Quelle force, quelle faiblesse. Et tandis que je cherchais la réponse, une autre question a surgi : sommes-nous capables de protéger nos fils ?
Grégoire Delacourt 

Grégoire Delacourt est l’auteur de sept romans parus chez Lattès.

En 2011, il publie son premier roman L’Ecrivain de la famille, puis en 2012, son premier best-seller,  La Liste de mes envies, traduit dans 35 pays.

Suivront La Première chose qu’on regarde en 2013, On ne voyait que le bonheur en 2014, Les Quatre Saisons de l’été en 2015, Danser au bord de l’abîme en 2017 et La Femme qui ne vieillissait pas, en 2018.

Les Jeudis littéraires : Grégoire Delacourt 

Rencontre autour de son roman Mon père (éditions JC Lattès)

Vendredi 31 mai à 18h  (en préambule au Festival du Livre 2019).

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Article écrit par

CIMIEZ.COM

CIMIEZ.COM vous propose chaque semaine l’actualité du quartier : activités culturelles & associatives, évènements, spectacles, bonnes adresses et portraits de tous ceux qui font de Cimiez un lieu de vie privilégié.

Pin It on Pinterest