Festival Victorine – Dans le cadre de « Nice 2019 : l’Odyssée du Cinéma », la Ville de Nice s’associe à la Cinémathèque française pour proposer simultanément à Paris et à Nice une grande rétrospective des films emblématiques tournés à Nice et dans les studios niçois. Ce premier événement lance officiellement l’année du cinéma organisée par la Ville de Nice pour les 100 ans des studios de la Victorine.

Le Festival Victorine offre ainsi, du 29 mars au 7 avril à Nice, la possibilité de (re)découvrir à la Cinémathèque et dans tous les cinémas de la ville, plus de 60 films qui ont jalonnés l’histoire de Nice et du cinéma. Pour fêter et lancer cette année consacrée à la commémoration des 100 ans des studios de la Victorine et de leur renaissance, La Cinémathèque française à  Paris et la Cinémathèque de Nice, ont souhaité élaborer en commun, pour la première fois, leur programmation de printemps autour de 60 films emblématiques tournés à Nice et/ou à la Victorine. Du 25 mars au 7 avril, La Cinéma thèque française propose ainsi, au public, de découvrir ou redécouvrir des chefs-d’œuvre tels que « La Baie des Anges », « Bonjour tristesse », « Les Enfants du Paradis », « Et Dieu créa la femme », « La Main au collet », « Mon Oncle…»

Pour faire écho à cette programmation parisienne, la Cinémathèque de Nice, en partenariat avec l’ensemble des cinémas de la ville, présente une rétrospective élargie, du 29 mars au 7 avril. Tous les films de la programmation sont proposés à un tarif unique de 5€, le temps du festival.

Des master classes et des rencontres avec des réalisateurs et acteurs ayant tournés à Nice et à la Victorine sont également proposés au public tout au long de la semaine : Jean Dujardin, Jean-François Stévenin, Patrice Leconte et Jean-Pierre Mocky seront ainsi présents pour échanger avec le public.

Prochaine Master Class :

MASTER CLASS JEAN-PIERRE MOCKY Samedi 6 avril

Cinémathèque/19h. Suivi de la projection de Nice is Nice et La Machine à découdre.

Animée par Éric Le Roy, auteur du livre Jean-Pierre Mocky (éd. Bibliothèque du film, coll. Ciné-Regards)

Franc-tireur du cinéma français et ardent défenseur du cinéma populaire, Jean-Pierre Mocky débute sa carrière de réalisateur en 1954 après un court passage devant la caméra en jeune premier. Très tôt, il s’affirme en marge de la production traditionnelle en signant des œuvres cyniques et pleines d’humour noir, passant au crible la télévision (La Grande lessive, 1968), l’administration (Les Compagnons de la marguerite, 1967), la presse (Un linceul n’a pas de poches, 1975), la religion (Le Miraculé, 1987), le milieu

des supporters de football (À mort l’arbitre, 1984) ou encore la politique (Y a-t-il un Français dans la salle ?, 1982). Très productif, et accompagné d’un large cercle de fidèles comédiens, Jean-Pierre Mocky a signé au total près de 80 films.

Sur réservation – Dans la limite des places disponibles

Toute la programmation du festival sur :

http://www.cinematheque-nice.com/

Article écrit par

CIMIEZ.COM

CIMIEZ.COM vous propose chaque semaine l’actualité du quartier : activités culturelles & associatives, évènements, spectacles, bonnes adresses et portraits de tous ceux qui font de Cimiez un lieu de vie privilégié.

Pin It on Pinterest