Conservatoire : Bilan positif – Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur :

« Notre Conservatoire est l’un des hauts lieux de la musique, de la danse et du théâtre à Nice. Et s’il contribue au rayonnement de notre ville, c’est grâce à son directeur, Thierry Muller, à la tête de cette institution depuis septembre 2016.  Depuis son arrivée, le nombre d’élèves inscrits a augmenté de près de 10%, l’accueil des enfants de 5 à 7 ans a été multiplié par deux, 18 000 spectateurs ont été accueillis à l’auditorium Joseph Kosma pour la seule saison 17/18 !

Mais c’est aussi l’excellence de son action pédagogique qui est à souligner. Depuis septembre 2018, une Licence de musicien professionnel, un Master de pédagogie musicale et un Master de recherche / création ont été créés. Au total, c’est une trentaine d’étudiants concernés par ces formations, contre une quinzaine en 2016.

Un plan pluri annuel de décentralisation de l’enseignement en direction de certains quartiers éloignés socialement et/ou culturellement de l’activité du conservatoire a également été mis en place, complétant ainsi nos nombreuses actions en faveur des publics éloignés.

Par ailleurs, le Conservatoire s’est vu financer à 100% deux projets de recherche validés par les Initiatives d’Excellence (IDEX), fonds gouvernementaux pour la promotion de nouveaux projets de recherches universitaires.

Je tiens donc à féliciter Thierry Muller pour ce bilan positif qui contribue non seulement à la réussite de nos étudiants, parfois reçus dans des conservatoires supérieurs de renom en France et hors de nos frontières, mais aussi au rayonnement de notre cité. »

Les projets de recherche validés par IDEX

MPEI : conception et fabrication d’un orchestre d’instruments numériques destiné à diffuser une culture et une technique de pratique musicale collective dans les collèges et les lycées. Le projet est en cours dans plusieurs collèges de la Ville.

Le DÔME : élaboration d’un dispositif d’écoute spatialisé (dôme de hauts parleurs) et projet de recherche neurologique conduit avec des partenaires scientifiques.

Enseignement décentralisé et travail auprès des publics éloignés

Au-delà des actions menées par le Conservatoire en direction du public scolaire (10 000 enfants des écoles de Nice accueillis au conservatoire pour des spectacles, concerts et expositions durant l’année scolaire 2017/2018), des personnes âgées, ou du milieu hospitalier, le Conservatoire a proposé un plan pluri annuel de décentralisation de son enseignement en direction de certains quartiers, éloignés socialement et/ou culturellement de son activité. Suite à la validation unanime du conseil municipal du 23 Novembre 2018, les premiers cours dispensés par des enseignants du conservatoire ont eu lieu début janvier à l’école Renée Cassin de l’Ariane.

Plan d’action pédagogique sur deux ans :

Ateliers de percussion et chorale dans une classe de l’école élémentaire Renée Cassin

Mise en place de deux autres ateliers avec un enseignement du violon et du violoncelle, travail avec de jeunes enfants (CP) et suivi tout au long du cycle scolaire élémentaire.

Mise en place d’un enseignement du piano et de l’accordéon par deux enseignantes du conservatoire, à l’Animanice Django Rheinardt de l’Ariane.

Mise en place d’un coaching à destination des groupes de musiques actuelles constitués (avec une équipe d’enseignants du conservatoire et sous la coordination de Frédéric Luzignant). Travail sur les balances son, la création, la technique de sonorisation etc..

Article écrit par

JLL

CIMIEZ.COM vous propose chaque semaine l’actualité du quartier : activités culturelles & associatives, évènements, spectacles, bonnes adresses et portraits de tous ceux qui font de Cimiez un lieu de vie privilégié.

Pin It on Pinterest