ACL Bourgin : portrait d’artiste à Cimiez Boulevard

Écrit par Cimiez.com le 7 avril 2016, dans la catégorie Expositions, Portraits | Commenter

Née à Nice, à la fin des années 60, Anne-Cécile a toujours été attirée par les Arts – la Photographie, le Film, le Son, le Dessin, la Sculpture et enfin la Peinture. Après plusieurs séjours aux Etats-Unis dont le dernier a duré cinq ans, elle est revenue en France où elle a exposé ses toiles notamment à Paris et à Nice.

Désormais installée avec sa famille à Roquefort-les-Pins, Anne-Cécile poursuit sa recherche vers ses ‘Emotions Primitives’.

La construction culturelle des années 1970 et 1980 aux Etats-Unis, révolution en surface d’un art en pleine évolution et, pour la première fois ouvert aux désirs des esthètes, transfuges des métiers de la Communication – Anne-Cécile ne déroge pas à la règle. Nourrie de recherches picturales, de l’art graphique à la photographie, tendant à synthétiser les essences créatrices aussi différentes que la littérature, l’expression picturale ou l’image de synthèse, Anne-Cécile recentre son travail sur l’émotion primitive de la couleur, des formes, de la construction onirique qui donne à sa démarche une signification personnalisée pour l’amateur.

 

Vernissage Cimiez ANC Bourgin

 

Bref rappel des circonstances…

"Vous allez découvrir, et même retrouver pour certains d’entre vous, les œuvres d’Anne-Cécile. D’un pas nonchalant, vous allez croiser ses toiles, ses formes, ses couleurs. Vous irez peut-être jusqu’à vous arrêter devant l’une d’entre elles, réfugié dans le mutisme du guetteur. Votre regard devant la toile de votre choix sera silencieux, insistant. Puis, dans le fil tortueux d’une matinée qui s’évanouit à l’approche des douze coups, ou parmi les sentiers tranquilles d’un après-midi qui se laisse gagner dans l’obscurité, vous vous éloignerez de ces fragments exposés en pleine lumière.

Et vous n’aurez rien vu.

Ces rectangles dont l’épiderme géométrique dissimule à peine l’abîme.

Ces couleurs qui jaillissent, comme des lames de fond figées dans la surprise d’un aveu.

Ces alchimies secrètes, qui se refusent à l’analyse de leur propre créatrice, évadées des tourbillons de sa palette.

Méfiez-vous.

Ces fenêtres de couleur, ces petites histoires recèlent bien plus que leur apparence tranquille.

Il est temps d’ouvrir les yeux …"

Louis Carzou.

 

Exposition du 07 Avril ou 07 Juin 2016 chez :

Cimiez Boulevard - 92 Bd de Cimiez

du Mardi au Vendredi de 9h30 à 11h30 et de 14h30 à 17h30

Cocktail d' inauguration le 07 Avril à partir de 19h

 

 

DSC_8520

 

 

 

Commentaires

Commenter.

Ajouter un commentaire