Le Tram Ouest-Est à la rencontre des niçois

Écrit par JLL le 5 octobre 2016, dans la catégorie Patrimoine | Commenter

La présentation de la rame grandeur réelle de la ligne Ouest-Est du tramway s’est déroulée le samedi 1 octobre 2016 Place Garibaldi.

Cette nouvelle rame, est le résultat de la collaboration entre : Alstom, entreprise français reconnue dans le monde entier et le Designer Ora Ito Ora qui a apporté sa vision d’un tramway du futur.

Le marché du matériel roulant a fait l’objet d’un consultation internationale et porte sur : la fourniture de 19 rames de 45 mètres de long et les installations de recharge en énergie en station, des options d’achat pour 18 rames supplémentaires pour la ligne 3 de tramway qui relira bientôt le stade de l’Allianz Riviera. Le montant du marché pour la tranche ferme se porte à 91 M€, le Montant global du marché avec tranches optionnelles s’élevant à 188,9 M€.

 

le-tram-ouest-est-a-la-rencontre-des-nic%cc%a7ois

 

La spécificité du projet de Tram porte sur l’absence de ligne Aérienne de Contact (LAC) sur la partie en surface du tracé et une alimentation ponctuelle en station en 20 secondes. Cette innovation majeure qui réduit les nuisances visuelles et permet une meilleure intégration du tramway dans le paysage urbain sera opérationnel en première mondiale à Nice.

Sur la base des 3 propositions du designer les habitants de la Métropole ont pu choisir le profil de leur tram par une consultation internet. Le design « Ocre » a recueilli près de 44% des suffrages. Ce design s’inspire du patrimoine architectural local, des pigments des façades niçoises, telles celles de la place Masséna ou du Musée Matisse, villa du 17ème siècle, emblématique de la cité.

Ce nouveau matériel roulant devrait être en service commercial entre le Cadam et Magnan dès mi 2018, en 2019 sur tout le tracé, de l’aéroport au port. Il transportera les voyageurs en 26 minutes du Port à l’Aéroport Nice Côte d’Azur et en 6 minutes de Magnan à Jean Médecin et sera jalonné de 20 stations, dont 4 souterraines.

 

Partager :

Commentaires

Commenter.

Ajouter un commentaire