Le MAMAC agrandit ses collections

Écrit par JLL le 22 février 2017, dans la catégorie Expositions | Commenter

Lundi 13 février 2017 Christian Estrosi, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, et Philippe Pradal, Maire de Nice, ont inauguré les nouveaux espaces du MAMAC mais également présidés à la signature de la Donation Ernest Pignon-Ernest, et à l’installation de la collection Jean Ferrero au MAMAC.

 

L’année 2016 a été marquée par le succès des expositions consacrées à l’artiste Ernest Pignon-Ernest, déployées sur trois sites. Ce sont 162.412 personnes qui ont découvert la rétrospective consacrée à cet artiste, réunissant près de 400 œuvres au MAMAC. 10.593 personnes ont pu voir « Extases » une installation performance organisée en l’église abbatiale Saint-Pons. Enfin près de 180.000 personnes ont pu découvrir à la bibliothèque Louis Nucéra l’exposition intitulée « Du mur au livre, de l’éphémère à l’éternité », offrant un aperçu des affinités électives d’Ernest Pignon-Ernest avec la littérature. Ernest Pignon-Ernest a souhaité faire don de la série « Jumelage Nice/Le Cap », Nice, 1974 au MAMAC. La série a été réalisée en 1974, au moment de la venue officielle du Maire de la Ville du Cap à Nice, en pleine période d’apartheid. La nuit précédent cette rencontre, Ernest Pignon-Ernest a collé sur le parcours de la délégation officielle des affiches représentant une famille noire africaine derrière des barbelés. Cette action « coup de poing » avait, à l’époque, déclenché une vive polémique. La rétrospective consacrée en 2016 à l’artiste au MAMAC a scellé la réconciliation entre la Ville de Nice et l’un de ses créateurs emblématiques. Alors que plus de quarante années se sont écoulées depuis cette intervention et que la Ville a souhaité donner toute sa place à Ernest Pignon-Ernest, ces œuvres historiques à multiples égards rejoignent les collections du MAMAC grâce à ce geste généreux de l’artiste. Le montant estimé de la donation est de 71.000 euros.

 

estrosi gag azinheirinha baudoux

 

 

Jean Ferrero, célèbre galeriste, acteur de la vie artistique niçoise des cinquante dernières années et témoin privilégié des mouvements artistiques, qui y ont vu le jour a fait don en 2013 d’une collection consacrée à l’Ecole de Nice. Ce fond est constituée d’œuvres de César (37), Arman (48) et Ben (33), mais aussi de Claude Gilli, Robert Malaval, Bernar Venet, Edmond Vernassa, Pinoncelli, Albert Chubac, Sacha Sosno et tant d’autres. Elle correspond précisément au cœur thématique des collections du MAMAC.

C’est pourquoi il est apparu cohérent que cette collection rejoigne ce musée, renforçant ainsi la richesse de son domaine de spécialité qu’est la période « Ecole de Nice » de l’histoire de l’art. Il s’agit ainsi de proposer aux visiteurs du MAMAC une offre homogène entre les 1.300 œuvres du musée qui s’articulent autour de l’art de l’assemblage et du détournement des années 1960 et, sur le même site, la collection offerte par Jean Ferrero, qui représente une page majeure de l’histoire de l’Art du XXème siècle.

 

 

 

Commentaires

Commenter.

Ajouter un commentaire