Le livre-tapisserie de Michel Butor

Écrit par JLL le 22 novembre 2017, dans la catégorie Conférences | Commenter

Du 23 octobre au 2017 au 18 janvier 2018 à la Bibliothèque Louis Nucéra, la Ville de Nice vous invite à découvrir une vision inédite de la célèbre Tenture de l'Apocalypse à travers l'exposition itinérante « Ruines d'Avenir ». Cette exposition trouve toute sa place dans la Bibliothèque municipale de Nice qui détient le principal fonds public d’œuvres et archives de Michel Butor.

 

 

Fasciné par la monumentale Tenture de l’Apocalypse du château d'Angers (plus important ensemble de tapisseries médiévales au monde, composé de 6 pièces en 14 tableaux représentant l’Apocalypse de Jean), Michel Butor a créer en 2013 une réinterprétation poétique et critique des lettres envoyées par Saint Jean aux 7 églises de l’Apocalypse : le livre-tapisserie Ruines d’avenir ! Michel Butor compose ainsi une nouvelle Apocalypse en 7 épîtres, de 7 strophes, 7 vers et 7 syllabes. Ruines d’avenir est empreint d’une tension paradoxale : l’avenir est en ruines ; des ruines naît l’avenir. Testament autant que credo de ce géant de la littérature, le poème se fait œuvre de résistance, lieu privilégié des révélations, du jugement critique et de la pensée. Le vers se tient constamment dans l’ambivalence des deux acceptions de l’Apocalypse, entre catastrophe et révélation. Elle est à la fois appel et réponse, menace et recours pour conjurer les lecteurs de « poursuivre le tissage ».

Ruines d’avenir a été édité en 2014 par les éditions d’art FMA sous la forme de 7 précieux livres d’artistes tirés à 14 exemplaires seulement. L’œuvre est illustrée d’interventions originales du poète et de six amis artistes, Bernard Alligand, Patricia Erbelding, Bertrand Dorny, Anne Walker, Maxime Godard et Gérard Eppelé. Se nourrissant autant du texte biblique que de la tapisserie d’Angers, ces derniers accompagnent chacun une épître de leurs gravures, collages, dessins ou photographies.

S’inspirant de la tapisserie du château d'Angers, l’éditrice Françoise Maréchal-Alligand fait le choix d’une édition en livres dépliants. Chaque volume se déploie en un leporello de 17 volets. Sur chacun des 7 livres, 14 volets sont laissés au texte et à l’illustration, comme sur chacune des grandes pièces de la tapisserie médiévale. Chaque exemplaire, long d’un peu plus de 3 mètres, dépasse de peu la largeur moyenne d’une scène de la tapisserie, tandis que la série complète approche, avec ses 21,42 mètres, la longueur présumée de chaque grande pièce de la Tenture de l’Apocalypse.

 

L’exposition dévoile également la genèse et la symbolique de ce livre d’artistes à travers la présentation de nombreux documents (films, photos, esquisses) datant de la conception de ces volumes.

 

Michel Butor

Poète, romancier, essayiste, critique d'art et traducteur, Michel Butor est né le 14 septembre 1926, à Mons-en-Baroeul, près de Lille. Il est l’auteur d’une œuvre à la fois immense et protéiforme. Récompensé par le Prix Renaudot pour La Modification (1957), œuvre majeure du « Nouveau Roman » Michel Butor a également été distingué du Grand prix de littérature de l'Académie française pour l'ensemble de son œuvre (2013).

 

Ruines d’avenir

Michel Butor inspiré par la Tenture de l’Apocalypse

23 novembre 2017 – 18 janvier 2018

Inauguration Jeudi 23 novembre à 18 heures

En présence de Jean-Luc Gag, délégué au patrimoine historique, à l'archéologie, aux archives, à la littérature, à la lutte contre l'illettrisme, au théâtre et à la langue niçoise

 

Bibliothèque Louis Nucéra

2, place Yves Klein – Nice

 

 

Commentaires

Commenter.

Ajouter un commentaire